Au cours de cette célébration couplée à la 25ème édition de l’arbre de Noël, les enfants vivant avec le VIH ont appelé les parents à connaître leur sérologie et à respecter le traitement.

Le sketch portant sur l’annonce à un enfant de son statut sérologique par son parent a ému plus d’un. Au cours d’un rendez-vous avec le psychologue, une maman annonce à son fils sa séropositivité. Furieux, l’enfant dit enfin comprendre la raison des médicaments qu’il prend au quotidien. Il en veut à sa maman. Le garçon est calmé par le psychologue qui lui fait comprendre que le VIH n’ est plus une maladie fatale. Rassuré, l’enfant lance un appel aux parents sur l’importance de connaître sa sérologie et de suivre le traitement si on testé positif.

Beaucoup de conseils ont été donnés aux enfants vivant avec le VIH/SIDA pendant la célébration de la 25ème édition de l’arbre de Noël au Centre de Traitement Agréé (CTA) VIH/ Hépatites, de l’hôpital Laquintinie de Douala, et pendant la semaine d’activités préparatoire à cet événement. Du 13 au 18 décembre, plusieurs activités ont été organisées, notamment un tournoi de football, des excursions, du manège, des cours de secourisme, des sketchs, karaoké, échanges avec les psychologues…

Au cours de la 25ème édition de l’arbre de Noël célébrée le 21 décembre 2021 ponctuée par des prières, chants, danse, sketch sur le VIH, la coordinatrice du CTA s’est réjouie des efforts consentis par cet hôpital dans le suivi et la prise en charge des patients séropositifs.

“Depuis 5 ans, il n’y a plus eu de bébé né séropositifs au CTA”

Dr Marthe-Liliane Mbenoun, coordinatrice du CTA Laquintinie

Un suivi reconnu par le représentant de Recap+. “Avec l’encadrement et la prise en charge dont nous bénéficions, nous pouvons dire que nous avons vaincu l’ennemi invisible. Le VIH ne nous a pas empêché de réaliser nos rêves. Nous avons des médecins, des enseignants et des ingénieurs parmi nous. Nous demandons à tous les parents de se faire dépister, parce que nous ne voulons plus d’enfants séropositifs”, exhorte t-il. Un souhait salué par la conseillère médicale de l’hôpital Laquintinie. ” Je voudrais encourager nos enfants à continuer à vivre sereinement comme tous les enfants de leur âge. Le VIH est une maladie qui est désormais maîtrisée. Invitons nos parents à avoir des comportements responsables, surtout pendant la grossesse”, soutien le Dr Marie Solange Ndom Ebongue.

REVIVRE LA CEREMONIE TOUT EN VIDEO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.