Le chef du département de gynécologie invite les femmes à prendre des précautions pour éviter cette maladie.


Qu’est-ce que le cancer du col de l’utérus ?


C’est un virus qui est à la base du cancer du col de l’utérus. Un virus que toute femme qui a des rapports sexuels non protégés va rencontrer à un moment donné de sa vie. Si 10 femmes reçoivent ce virus, 8 vont s’en débarrasser naturellement dans un délai de 6 mois à moins qu’elles aient des problèmes particuliers de déficit immunitaire. Deux femmes vont l’héberger de manière chronique. Et au bout de 10 ans, une des deux femmes aura donc des lésions intimes. Et si d’aventure ces lésions ne sont pas dépistées et traitées, elles vont donc évoluer dans un pourcentage de 6 fois sur 10 en cancer. Quand vous écoutez tout ce qu’on vient de dérouler, vous comprenez que c’est embêtant de mourir d’un cancer du col de l’utérus. Cà trahit peut-être un déficit communicationnel ou organisationnel.


Quelles sont les principales causes de cette maladie ?

Un utérus atteint de cancer

C’est un virus qui en est l’origine. Et pour attraper ce virus, il faut avoir eu de rapports sexuels. D’autres facteurs peuvent participer à l’éclosion de ce cancer, notamment le vagabondage sexuels, avoir plusieurs partenaires sexuels. Donc, plus on en a plus on est infecté et si d’aventure ce n’est pas traité, on s’expose à l’arrivée de ce lésions. La consommation du tabac, la précocité des rapports sexuels y participent également.


Comment faire pour prévenir cette maladie ?


La prévention existe. On peut prévenir ce cancer soit en faisant vacciner sa petite fille dès l’âge de 9ans. Le vaccin est disponible et accessible. Avant le vaccin coutait 80 000Fcfa. Il coûte 15 000Fcfa aujourd’hui. C’est en moyenne deux à trois doses à six mois d’intervalles. Pour les personnes qui sont déjà sexuellement actives, le tout c’est d’avoir une bonne hygiène sexuelle et d’éviter de multiplier les partenaires sexuels. En plus, l’hôpital Laquintinie a mis sur pied une unité pour le dépistage gratuit de ce cancer. Cette unité qui vous reçoit aujourd’hui existe depuis 7 ans avec toute la gratuité qui va avec. Beaucoup en son informées, mais peinent à faire le saut vers le dépistage malgré la gratuité.

2 Replies to “Pr Henri Essomè: “Le dépistage du cancer du col est gratuit à l’hôpital Laquintinie””

  1. Laurentine Ema 7 mois ago

    Merci pour la sensibilisation

    1. Hôpital Laquintinie 3 mois ago

      Merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.