Selon le néphrologue, lorsque surviennent les symptômes, la maladie est à sa phase avancée et irréversible. Le traitement contribue juste à ralentir sa progression.

Qu’est-ce que la maladie rénale chronique ?

La maladie rénale chronique est une destruction lente, progressive et irréversible des tissus rénaux. Ce qui veut dire que quand on a une maladie rénale chronique, on ne peut pas guérir. On stabilise la maladie, on essaie de la ralentir, mais on ne peut pas la ramener à l’état de guérison.

La maladie est-elle fortement répandue au sein de la population camerounaise ?

Dans la population camerounaise, une personne sur 10 ou sur 15 souffre d’une maladie rénale chronique. Mais, au sein de l’hôpital Laquintinie, plus de 4 personnes sur 10 reçues au service de néphrologie souffrent d’une maladie rénale chronique. Ces chiffres sont issus des statistiques de 2015 à 2019.

Quelles sont les manifestations de la maladie rénale chronique ?

Au Cameroun, une personne sur 15 souffre
d’une maladie rénale chronique.

La maladie rénale chronique n’a pas de manifestation. Lorsqu’elles surviennent, alors la maladie est déjà tardive. On peut avoir une maladie rénale chronique, et on n’aura aucun symptôme. On aura une vie normale, comme tout le monde. Tout ce qu’on aura à faire c’est de boire ses comprimés tous les jours, si on s’est fait dépister tôt. Quand on a ces symptômes, alors, il se fait très tard.

Quand on est en stade terminal, on a des symptômes suivants : pieds qui gonflent, fatigue, perte d’appétit, nausées, vomissements, crampes, insomnies. D’autres symptômes tels que les convulsions, les difficultés à respirer, les anémies sévères, sont beaucoup plus rares.

Comment doit se faire le traitement d’une maladie rénale chronique ?

Quand la maladie rénale chronique est installée, elle est inguérissable. Et le traitement que nous donnons au patient c’est pour la ralentir. On peut donner des médicaments au patient. Le but est de traiter tous les facteurs qui pourraient faire que la maladie progresse vite (hypertension artérielle, diabète, obésité, Vih, Hépatite…). Il faut donc traiter ces maladies qui peuvent contribuer à faire progresser la maladie rénale. Et en les traitant, on peut stopper ou ralentir l’évolution de la maladie.

LIRE AUSSI: Maladies rénales : les chiffres qui inquiètent

La dialyse est un traitement de suppléance, un traitement qui permet de remplacer le rôle que le rein devait faire s’il fonctionnait normalement. Il ne permet pas de soigner le rein, mais, de jouer rôle du rein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.