L’hôpital Laquintinie de Douala a organisé une formation continue de son personnel médical sur les maladies rénales. Le néphrologue recommande une bonne hygiène alimentaire, et de vie pour éviter cette maladie.

Que peut-on savoir des maladies rénales?

Les maladies rénales sont de plusieurs ordres. On parle de lésion rénale aigüe quand on a une récupération dans les 7 jours. On parle de maladie rénale aigue quand la récupération se fera entre 7 et 90 jours et au-delàs de 90 jours, donc, au-delàs de trois mois, on parlera de la maladie rénale chronique.

Parlons de la lésion rénale aiguë, objet de votre présentation. Quand parle t-on de lésion rénale aiguë?

La lésion rénale aiguë est l’altération de la fonction rénale. Elle est récente et réversible. Le rein a plusieurs fonctions. Il est censé éliminer les déchets qui sont produits par le fonctionnement du corps et réguler un maximum la marche de notre organisme. Quand le rein de fonctionne pas bien, les déchets qu’il est censé éliminer sont accumulés dans le sang et cela peut avoir plusieurs conséquences. Cela peut entrainer des convulsions, des nausées, des vomissements…

Le rein, un rôle essentiel

Comment savoir qu’on a un début d’insuffisance rénale ?

C’est un peu difficile, parce qu’au début de l’insuffisance rénale, le patient n’a pas de symptômes. Les médecins sont obligés de pouvoir reconnaitre les gens qui ont facteurs de risque de lésion rénale aiguë. Lorsqu’un patient a une maladie infectieuse aiguë, ou qui a fait de la diarrhée ou des vomissements parce qu’il a pris des médicaments toxiques, nous médecins, devons faire attention. Parce que lorsqu’ils viennent  pour une quelconque maladie, on doit pouvoir leur faire des examens pour voir s’ils ont développé une lésion rénale aiguë.

LIRE AUSSI: Maladies rénales : les chiffres qui inquiètent

Quelles précautions faut-il prendre pour éviter une lésion rénale aiguë ou pour éviter qu’elle ne s’aggrave ?

Quand on a une lésion rénale aigue, il faut s’hydrater abondamment. Boire en moyenne 2,5 litres d’eau par jour. Tous les médicaments toxiques ou potentiellement toxiques que le patient prend doivent être arrêtés. Il faut éviter les médicaments de la rue, et certains médicaments traditionnels. Il faut éviter l’automédication.

LIRE AUSSI: Dr Jean Yves Balepna : “La maladie rénale chronique est inguérissable”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.