Médecin Ophtalmologue, elle explique en quoi consiste cette consultation chez ces patients, et l’importance pour eux de la faire au moins une fois l’an.

Dans le cadre de la semaine de lutte contre la drépanocytose à l’hôpital Laquintinie de Douala, combien de patients ont été consultés en ophtalmologie ?

En ophtalmologie, nous avons reçu une cinquantaine de patients drépanocytaire, pendant les jours réservés aux consultations gratuites.

Qu’est ce qui est spécifiquement recherché lorsqu’un drépanocytaire consulte en ophtalmologie ?

Lorsqu’un drépanocytaire vient pour la consultation ophtalmologique, nous lui demandons, après avoir apprécié ou évalué son acuité visuelle, de faire un fond d’œil. Le fond d’œil est un examen qui permet d’examiner la rétine de l’œil. Chez le drépanocytaire, il peut y avoir des lésions, et dans ce cas, on parle de rétinopathie drépanocytaire.

Qu’est-ce qui cause ces lésions ?

Ces lésions sont causées par la vaso- occlusion. L’hémoglobine est une protéine principale du globule rouge. Cette hémoglobine a une forme sphérique. Mais chez le drépanocytaire, elle a une forme de fossile, donc comme une demi-lune. Et lorsqu’elle a cette forme, elle a des difficultés à circuler dans le tuyau qu’est le vaisseau. Et il peut donc y avoir des blocages. Ces blocages sont des crises vaso-oclusives. Ces crises peuvent se passer au niveau articulaire, dans toutes les parties du corps, dont les yeux.

examen ophtalmologique
à l’hôpital Laquintinie de Douala

Comment se fait la prise en charge ?

La prise en charge peut être une observation. Le traitement peut également se faire à base de laser, pour faire un barrage au bout de la rétine. Cette pathologie affecte beaucoup plus la périphérie de la rétine.

Quels conseils donner à ces malades ?

Tout patient drépanocytaire doit faire au moins une consultation par an, en ophtalmologie. Cette consultation, en plus de rechercher toutes les autres pathologies qu’on peut avoir quand on n’est pas drépanocytaire, va chercher spécifiquement chez le drépanocytaire, la rétinopathie drépanocytaire, en faisant un examen appelé le fond de l’œil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.