Médecin généraliste à l’hôpital Laquintinie, elle renseigne sur les signes et symptômes de cette maladie chez les enfants

Comment reconnaître qu’un enfant est drépanocytaire?


Plusieurs signes peuvent permettre de dire si oui ou non, un enfant est drépanocytaire. Les enfants peut avoir des douleurs, notamment au niveau des pieds. Et lorsqu’ils sont un peu plus grands, ils font des crises vaso-occlusive. Ce sont des douleurs qui peuvent survenir à divers endroits du corps. Mais, en général, ces crises surviennent au niveau du thorax et des membres, notamment, les pieds, les mains, les bras. Ces douleurs peuvent également survenir au niveau de la poitrine. Ces enfants peuvent également avoir des douleurs articulaires. La drépanocytose peut également se manifester chez l’enfant par un syndrome anémique, et dans ce cas, il est constamment anémie.

A partir de quel âge commencent généralement ces crises ?

Ces crises commencent dès le bas âge. Lorsque l’enfant naît, il peut être ictérique. Et dans ce cas, il est important que la maman fasse son électrophorèse.. cependant, l’électrophorèse n’est possible chez l’enfant qu’à partir de trois mois. Mais les crises douloureuses peuvent survenir à tout âge. L’enfant peut crier, pleurer sans que vous ne sachez pourquoi. Et si les mains sont érythémateuse, rouge, cela veut dire qu’il a mal à ce niveau là.

Quels conseils donner aux parents ?

Les parents doivent d’abord faire leur électrophorèse pour être fixés sur leur statut, savoir s’ils sont AA ou AS. Et s’ils sont tous deux AS, ils doivent faire dépister tous leurs enfants. Et si l’un d’eux est malade, les parents doivent le faire suivre dans une formation hospitalière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.