Ce service qui accueille les patients qui sont parfois entre la vie et la mort compte parmi les plus importants de l’hôpital Laquintinie. Il a été entièrement rénové et équipé.

Ici, la moindre minute d’inattention du personnel médial peut être fatale pour les malades qui y arrivent. Et la raison est toute simple.

« Le service de réanimation soins intensifs de l’hôpital Laquintinie accueille tous les patients souffrant d’une détresse des grandes fonctions vitales. Cela peut être une détresse neurologique comme c’est le cas des patients qui sont dans le coma ; qui sont en détresse respiratoire comme les patients qui ont besoin d’assistance respiratoire ou d’oxygénation ; qui sont en détresse cardiovasculaire ou en détresse circulatoire comme les patients qui ont des problèmes de tension et qui ont besoin d’être rééquilibrés » fait savoir le Dr Charles Binam Bikoï, chef de ce service.

Dr Charles Binam Bikoï, chef de ce service réanimation hôpital

Dès son arrivée, le malade est immédiatement pris en charge. Et des soins lui sont administrés afin de le sortir de l’état de coma dans lequel certains se trouvent au moment de leur arrivée dans ce service. Une proactivité et un sérieux qui permettent de sauver de nombreuses vies. Des soins de qualité administrés aux patients et rendus possible par la direction de l’hôpital qui a fourni ce service du matériel médical nécessaire pour pallier aux problèmes de santé que présentent les patients. C’est donc un service totalement rénové et dont le plateau technique a été renforcé, qui accueille désormais les malades.

15 respirateurs et 25 lits

Le service compte une quinzaine de respirateurs de réanimation.

« Sur le plan du monitoring de nos patients, nous avons bénéficié de l’apport de plusieurs scops multiparamétriques, afin de surveiller en permanence nos patients hospitalisés. Notre capital humain a également été revalorisé. Au sein de l’axe urgence – bloc opératoire – réanimation, nous avons 5 médecins anesthésistes réanimateurs. Et au service de réanimation en particulier, l’équipe paramédicale est actuellement composée d’une trentaine d’infirmiers diplômés d’Etat. Et ce processus n’est pas encore arrivé à son terme », se réjouit le Dr Binam Bikoï.

Découvrir le nouveau visage du service de réanimation

Le service a une capacité d’accueil actuel de 22 lits avec 3 lits de réanimation pédiatrique. Des améliorations du cadre de travail, des conditions de travail, et de prise en charge des patients qui motivent davantage l’équipe médicale qui a le cœur à l’œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.