Les urgences de l’hôpital Laquintinie reçoivent en moyenne chaque année 220 personnes souffrant d’abdomen aigu. Causes, manifestations et informations.

L’«abdomen aigu» se caractérise par trois symptômes principaux: douleur abdominale d’apparition soudaine, forte et persistante, défense abdominale avec ­rigidité musculaire de la paroi abdominale, ainsi que trouble du péristaltisme. Les urgences abdominales constituent l’une des principales causes de consultation aux urgences adultes. A en croire le Dr Joel Tochie, anesthésiste réanimateur et chef service des urgences adultes, 20 à 30 personnes en moyenne sont reçues mensuellement aux urgences de l’hôpital Laquintinie, souffrant de problèmes d’abdomen aigu. Et par an, cela fait 220 personnes, souffrant de toutes formes de traumatisme d’abdomen aigu. Ces douleurs abdominales ne nécessitent pas toutes des prises en charge chirurgicales. Cependant, celles qui nécessitent des chirurgies constituent environ 25% des consultations aux urgences, révèle Dr Pauline Mantho, chirurgien pédiatre. Il est dès lors pertinent d’un point de vue chirurgical de faire la distinction entre l’«abdomen aigu» et la «douleur abdominale ­aiguë d’origine indéterminée».

Dr Pauline Mantho est chirurgien pédiatre

Les causes sont nombreuses

L’abdomen aigu a plusieurs causes. Les cas d’abdomen aigu avec indication de chirurgie sont notamment dus à une mauvaise infection de l’abdomen. « Pour une raison ou une autre, il y a une brèche des intestins et les selles sont déversées dans l’abdomen, notamment dans la cavité abdominale. Cette infection s’appelle la péritonite. Cela va entrainer une infection très sévère, qui va induire une baisse de la tension et un état de choc cardiovasculaire ainsi que diverses autres complications comme une insuffisance anale aiguë, des problèmes de coagulation, les coagulopathies et les problèmes de détresse respiratoire », explique le Dr Joel Tochie, le chef du service des urgences adultes.

Dr Joel Tochie, anesthésiste réanimateur,
chef service des urgences adultes Laquintinie

En ce qui concerne les enfants, les abdomens aigus qui peuvent être traumatiques sont dus à des accidents de la voie publique ou encore des chutes aux jeux. Les abdomens aigus non traumatiques sont quant à eux dus à des péritonites et appendicite. Sur le plan non traumatique, la cause peut être une infection, une inflammation qui peut créer une hypersensibilité au niveau de la cavité abdominale. En dehors des péritonites, il y’a aussi les occlusions intestinales ou encore les hernies étranglées pour les patients qui gardent leurs hernies pendant des années.

La prise en charge doit être rapide

Plusieurs spécialités et services se côtoient parfois pour prendre en charge les abdomen aigus. Pour poser un diagnostic correct, il est essentiel de connaître les causes possibles de l’affection et ensuite de s’appuyer sur un algorithme relatif à la marche à suivre diagnostique et thérapeutique. Il est important de limiter au maximum l’intervalle de temps entre le début des symptômes, la pose du diagnostic et l’initiation du traitement. « le diagnostic doit être fait à temps, et les patients doivent consulter tôt. Le retard au diagnostic engage leur pronostic, c’est-à-dire que le malade aura des complications, à cause de sa maladie qui était initialement simple. Une fois le diagnostic posé, la prise en charge se fait de façon immédiate à l’hôpital Laquintinie », note Dr Pauline Mantho.

Deux semaines pour mettre sur pied un protocole

Au terme de ce symposium, le Pr Engbang, modérateur, a rappelé au personnel médical l’importance de ces travaux qui visaient à donner la conduite à tenir lorsqu’ils ont en face d’eux, un patient souffrant d’abdomen aigu. Mais, pas que. « Les abdomens aigus ne sont pas qu’aux urgences. C’est dans cette optique qu’il a été suggéré de mettre sur pied, une commission qui va élaborer une conduite à tenir face à un cas d’abdomen aigu, afin que nous sachons quoi faire exactement. Cette commission sera supervisée par Dr Ndame », note t-il, non sans donner les délais dans lesquels l’équipe en charge de cette commission devra livrer ses travaux. Deux semaines, pas plus.

3 Replies to “Abdomen aigu: Ce qu’il faut savoir”

  1. Merci pour édification

  2. Bonjour a tous, pourrais-je avoir le document complet des presentations? Merci d’avance
    Lambert Yonta
    M.D

    1. Hôpital Laquintinie 2 mois ago

      Bonjour. Malheureusement ce n’est pas possible. merci pour l’intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.