Pédiatre et chef du service de néonatalogie à l’hôpital Laquintinie, elle donne les avantages de l’allaitement maternel et les risques auxquels sont exposés les enfants qui n’en bénéficient pas.

La communauté nationale et internationale célèbre cette semaine, l’allaitement maternel. Quelles sont les activités qui sont organisées à l’hôpital Laquintinie de Douala, à cet effet ?

Dans le cadre de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, l’hôpital Laquintinie organise plusieurs activités. Elles consistent notamment à des sensibilisations et des causeries éducatives en vue de promouvoir l’allaitement maternel. Ces activités sont organisées durant toute la semaine, et en différents lieux. Elles se font notamment, au niveau des consultations post-natales, au niveau de la vaccination, au niveau des consultations prénatales et dans tous les lieux où les femmes sont amenées à passer ici à l’hôpital pendant la grossesse et après l’accouchement. Ces séances seront des activités interactives entre le personnel médical et ces femmes. Nous leur parlons des bienfaits de l’allaitement maternel, des conséquences auxquelles sont exposés les enfants qui ne sont pas nourris au sein de leur maman, et nous répondons également à toutes leurs questions.

Comment doit se faire l’allaitement d’un bébé par sa maman ?

Le lait maternel est le seul aliment nécessaire jusqu’à l’âge de 6 mois. Il y a différentes postures à adopter pendant cet acte. Le secret pour allaiter correctement son enfant est de bien s’installer et trouver une position confortable. La position la plus confortable est celle où la posture du bébé est alignée à sa colonne vertébrale avec son menton collé au sein et son ventre dirigé contre Celui de sa mère. La bouche doit être grande ouverte avec le mamelon qui y entre largement.

Quels sont les avantages de l’allaitement maternel pour la mère et le bébé ?

Les avantages sont nombreux. Pour la maman, cela va permettre de réduire considérablement certains cancers, comme le cancer du sein, de l’ovaire, du vagin, de l’endomètre. Cela permet de renforcer les liens affectifs entre la mère et le bébé. Cela permet également de perdre le poids qu’elle a pris pendant la grossesse.

Chez le bébé, il y a également beaucoup d’avantages. Le lait maternel va renforcer l’immunité du bébé en lui transmettant les anticorps de la mère, qui vont ainsi permettre de diminuer la prévalence de la diarrhée et des infections respiratoires, notamment au cours des six premiers mois de sa vie. A cet âge, le lait maternel contient des nutriments nécessaires à la croissance et au développement de l’enfant. Cela va également permettre de réduire la mortalité et la morbidité de l’enfant.

LIRE AUSSI: 5 bonnes raisons pour allaiter bébé au sein

Que risquent les enfants qui ne sont pas allaités au lait maternel?

Les bébés qui ne sont pas allaités au lait maternel sont très souvent sujets à l’obésité et à différentes pathologies. Ce sont les enfants qui ne sont pas suffisamment protégés, parce que le lait de substitution ne contient pas les anticorps et ne renforce pas l’immunité. Et donc, il y a des maladies comme les diarrhées. Un enfant qui n’est pas nourri au lait maternel peut souffrir de malnutrition.

L’allaitement maternel exclusif est très souvent recommandé aux enfants jusqu’à l’âge de six mois. Mais, certaines mamans vont jusqu’à un an, voir plus. Jusqu’à quel âge devrait-on allaiter un enfant ?

Le lait de la maman s’adapte aux besoins de l’enfant au fur et à mesure qu’il grandit, selon sa courbe de poids par rapport à sa taille. Après six mois, l’enfant poursuit l’allaitement maternel, mais en y associant des compléments d’autres aliments pour diversifier son alimentation.

Donc on peut allaiter le bébé jusqu’à deux ans, voir plus. Mais après six mois, le lait maternel a besoin d’être associé à d’autres aliments. Car plus l’enfant grandit, plus ses besoins nutritionnels augmentent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.