A l’hôpital Laquintinie de Douala, cette pathologie est la première cause de consultation tandis que la cataracte qui est une maladie de l’œil liée au vieillissement du cristallin vient en deuxième position.

Ils sont près d’une centaine à avoir fait le déplacement pour l’hôpital Laquintinie de Douala ce lundi 10 octobre 2022.  Assis au hall du département de chirurgie et de disciplines affinitaires de ce centre hospitalier, ces patients ont hâte de se faire ausculter les yeux. Ce jour, la consultation est gratuite.

Cette information, Falonne ne l’avait pas. Partie de Mbanga, une commune située dans le département du Moungo, région du Littoral, la jeune dame est arrivée à Douala ce même lundi, en vue de faire examiner son beau neveu malvoyant. Socrate semble n’avoir aucun problème. Pourtant l’enfant de 13 ans ne voit quasiment rien. Pour se déplacer, ses tuteurs doivent lui indiquer où mettre les pieds. « Tourne ici, soulève les pieds », lui recommandent-ils en tenant ses mains.

LIRE LA SUITE: TROUBLE VISUEL :  60% DE PATIENTS SOUFFRENT DE VICES DE RÉFRACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *